Maria Montessori

Voici un extrait d’une présentation sur Maria Montessori sur laquelle je suis en train de travailler dans le cadre de mes recherches en partenariat avec l’ANSEP2A (l’Association Nationale des Structures d’Enseignements et Pratiques Artistiques Associatives).

Mon étude porte sur les pédagogies alternatives dans l’enseignement musical ainsi que l’impact de ces « nouvelles pédagogies » par rapport aux méthodes traditionnelles sur les élèves ainsi que sur leurs résultats.

Je vous propose un petit aperçu de ce travail en cours sous forme de fiche de présentation de Maria Montessori, féministe très impliquée et figure emblématique de la pédagogie « moderne ».

 

Maria Montessori

Biographie

Formation personnelle :

Maria Montessori, née le 30 août 1870 et morte le 6 mai 1952, était une pédagogue italienne, docteur en pédagogie anthropologique et médecin. Elle a également été une militante des droits des femmes. Elle s’intéressa également aux mathématiques, obtint la chaire d’anthropologie à l’Université de Rome, et fut diplômée en sciences naturelles, psychologie et philosophie.

Dates importantes :

  • 1896: Montessori devient la 1ère femme médecin d’Italie.
  • 18961898: Après un séjour de travail à Paris avec des enfants déficients, Montessori démontre que leurs résultats aux examens scolaires pouvaient être meilleurs que les enfants normaux.
  • 1907: Montessori crée la « Casa dei Bambini » à Rome.
  • 1909 : Montessori écrit son premier livre La pédagogie scientifique et débute le 1er cours de formation.
  • 1919 : Ouverture par Montessori du 1er cours international à Londres (limité à 250 étudiants mais avec +2000 candidatures).
  • 1920 : Son cours international est intégré au sein de l’Université d’Amsterdam et une nouvelle législation permet à sa pédagogie d’être intégré aux écoles publiques.
  • 1929 : 1er congrès Montessori international.
  • 1952 : Décès de Montessori en Hollande.

 

Rencontres :

Maria Montessori a travaillé en étroite collaboration avec Luigi Pirandello, un dramaturge et poète italien qui a enseigné la didactique de la langue maternelle aux futurs instituteurs de la pédagogie Montessori. Elle a également eu des échanges sous forme de lettres avec Sigmund Freud (1917), avec le pape Benoit XV (1918) et avec Mahatma Gandhi (1931).

Créations, inventions :

Elle est la fondatrice de la Casa dei Bambini (« maison pour enfants ») à Rome en 1907. Elle a par ailleurs créé sa propre pédagogie tournant autour de quelques idées clefs telles que l’éducation comme laboratoire des sciences humaines, la notion de positivisme ou la théorie éducative.

Idées, nature de l’engagement, conceptions pédagogiques et éducatives :

Idées essentielles :

  • Pour Maria Montessori, ses « Casa dei Bambini » sont les premiers laboratoires de sciences humaines et elle pense que c’est là que la science aurait touché pour la première fois le point où les âmes des enfants se développent.
  • Ayant travaillé avec des enfants déficients en milieu hospitalier lors d’un séjour en France et ayant constaté de meilleurs résultats aux examens scolaires que les enfants normaux elle milite pour l’emploi des mêmes méthodes d’éducation pour les enfants dits normaux.
  • Pour elle : les enfants sont naturellement des expérimentateurs, des explorateurs de leur environnement : curieux de tout, capables d’une extraordinaire concentration et prêts à tout absorber comme les éponges absorbant.
  • Elle prône le développement de l’enfant avec un matériel pédagogique approprié : une grande partie du travail porte sur le développement des sens, la coordination des gestes, l’observation du monde extérieur, certains aspects de la vie pratique et de la vie sociale, certaines opérations intellectuelles, lire, écrire, les nombres, l’arithmétique, la nature. Son travail prône l’acquisition par l’enfant d’une familiarité avec des objets qu’il doit manipuler ou utiliser. Le but étant que lorsqu’un objet est familier pour l’enfant il ne sera pas déconcentré par son environnement mais se focalisera sur l’objet.
  • Elle a milité pour le rejet de l’éducation traditionnelle où l’adulte emploie un rapport de force par rapport à l’enfant qui ne pourra que se défendre (on parle alors d’état de défense). Rejet donc au profit de l’éducation nouvelle qui ramène l’adulte à un niveau d’égal-à-égal.
  • Pour Montessori il faut rejeter l’éducation directe car l’humain est pour elle prédéterminé dans sa personnalité au stade de la cellule microscopique et il ne faut donc pas faire obstruction au développement naturel de l’enfant.

Mots clefs :

  • Plan de construction immanent
  • Nouvelle éducation
  • Plan cosmique
  • Normalisation
  • Activité manuelle
  • Autonomie
  • Esprit mathématique
  • Humilité

Conception de l’apprenant :

  • Pour Maria Montessori l’enfant est doté d’un esprit mathématique que révèle le fait qu’il peut par un coup d’œil comparer et différencier.
  • Le matériel mathématique renforce les dispositions de l’enfant et lui donne l’occasion de réfléchir de façon autonome, calme et approfondie.
  • L’élève découvre à travers son rythme de travail individuel la fonction du matériel et passe progressivement par les cheminements de l’apprentissage qu’il aura choisi, de l’opération concrète à la représentation abstraite.
  • L’enfant pourra accomplir son travail de développement et de structuration dans un monde du travail à sa mesure.

Conception du maître :

  • Le maître reste dans son rôle de dirigeant et de guide mais il n’est qu’une aide, un serviteur pendant que la personnalité de l’enfant se développe par sa propre force en exerçant son activité.
  • Dans la pédagogie Montessori il n’y a pas de maître qui enseigne mais seulement des adultes qui aident l’enfant à travailler, en se servant du matériel et de l’environnement adéquat, à se concentrer et à apprendre.
  • L’instituteur doit être une femme : une institutrice.
  • L’institutrice n’est pas un guide directif mais un recours serviable qui connaît les enfants et qui au moment opportun leur présente le matériel didactique de telle sorte qu’ils puissent en prendre connaissance de la façon la plus autonome.
  • Concept de « Aide-moi, à le faire moi-même ».
  • L’adulte a une relation d’égal-à-égal vis-à-vis de l’enfant : notion d’humilité, de calme et de patience.

Rapports éventuels avec l’enseignement de la musique :

Dans l’école Montessori, la philosophie et la pédagogie diffèrent des objectifs de l’enseignement musical « traditionnel » : L’éveil à la musique s’inscrit dans une démarche d’ouverture sur les activités artistiques. Il n’y a pas d’exigences de résultats à atteindre, de contenu obligatoire à enseigner, d’examens…

Seul compte pour l’enfant le plaisir d’apprendre et pour l’intervenant d’éveiller, de faire découvrir la musique dans une ambiance sereine et propice en suivant les règles : ne pas s’énerver, parler doucement et lentement, répéter (pourtant la méthode Montessori proscrit à priori la répétition NDLR) et être disponible, respecter le rythme individuel de chaque enfant, mélanger écriture, dessin, coloriage, danse, chant, questions réponses avec les enfants.

Il est également très important, dans une école Montessori, que la musique soit enseignée dans le même esprit que le reste. Il faut faire intervenir le plus possible le toucher, permettre à chacun d’appréhender cette matière de manière individuelle, respecter le rythme de chacun, ne pas avoir d’idée préconçue sur ce que chacun peut faire en fonction de son âge, élaborer un matériel concret adapté à chacun, avoir le plus d’instruments possible de tous pays et de toutes sortes afin de répondre à cette soif d’apprendre de l’enfant. Ne jamais mettre l’enfant en échec et au contraire développer sa confiance en soi par rapport à la musique. Pendant les leçons de musique, permettre à l’enfant de créer ses propres morceaux, de composer des mélodies, toujours lui permettre de mettre en application sur ses propres créations ce qu’il vient d’apprendre (les notes, la valeur des notes, les rythmes, etc…). Les classes Montessori disposent essentiellement de clochettes et de boîtes à sons. Il est absolument nécessaire de disposer d’une salle de musique et d’y ajouter beaucoup de matériel : instruments divers et variés, percussions, matériel pour l’apprentissage des notes en concret et en abstrait, etc… ceci afin de permettre à l’enfant de bien développer son sens de l’ouïe, tellement essentiel à son bien-être. Dans une école Montessori qui privilégie des méthodes individuelles : chaque enfant est différent, ce qui permet de développer le goût de faire les choses ensemble, de trouver une place pour chacun et de goûter au bonheur de partager un moment fort.

Par ailleurs, on compte aujourd’hui plus de 22 000 écoles appliquant sa pédagogie dans le monde.

Pour aller plus loin :

Anciens élèves :

  • Mark ZUCKERBERG : Co-fondateur de Facebook
  • Bill GATES : Milliardaire américain et Fondateur de Microsoft
  • Jeff BEZOS : Fondateur d’Amazon
  • Yo yo Ma : Musicien, ambassadeur de la paix auprès des Nations-Unis
  • Larry PAGE et Sergey BRIN : Fondateurs de Google
  • Jacqueline KENNEDY ONASSIS : Ancienne première dame des Etats-Unis
  • Les Princes William et Harry : Membres de la famille royale du Royaume-Uni
  • Georges CLOONEY : Acteur, réalisateur, porte-parole pour la paix auprès des Nations-Unis
  • Anne FRANK : Auteure, écrivaine
  • Beyonce KNOWLES : Chanteuse, actrice

Expérience personnelle de la pédagogie Montessori :

Etant un ancien élève d’une école Montessori au Canada de 1990 à 1994 je me souviens surtout de la liberté d’action dont je disposais. A titre d’exemple l’anecdote de mon entretien avec la directrice quand elle m’a demandé de réciter l’alphabet : j’ai répondu que « oui je pouvais mais que je préférais lui raconter une histoire ». L’idée de laisser du temps à l’élève de se développer à son rythme est mis en avant et je me souviens du fait que la classe n’avait effectivement pas de structure limitative en terme d’âge : il y avait trois groupes d’âges dans la classe et on pouvait choisir de participer à une activité ou bien de faire quelque chose seul.

Sites internet et sources :

© Charles-Edouard Berlioz 2017

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s